Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2010 6 21 /08 /août /2010 17:50

Après 15 jours de vacances, le terrain n'a pas trop bougé.

On a de la chance puisque normalement, les semelles sont coulées dans la foulée, tout de suite après l'excavation.

 

Un seul gros orage au mois de juillet a fait s'écrouler un morceau de terre, et les fonds de fouilles sont seulement un peu boueuses. Tout va bien ! Les bordures se sont affaissées, il faut les reprendre et coffrer pour limiter la quantité de béton à couler.

 

Une première livraison arrive le 28/07 avec la ferraille et de quoi faire le béton de propreté au fond des fouilles.

 

Mais je n'aurais même pas le temps de faire cette 1ère étape !!

La matinée suivante est passée dans les magasin de matériaux à faire des devis, et lorsque j'arrive à midi sur le terrain, Gaël finissait la dernière bétonnière  !!!! Le béton de propreté est fait !

Précision : le béton dit "de propreté" (~ 5cm) sert à couvrir le fond des fouilles pour assurer l'enrobage du ferraillage, et éviter que la terre ne se mélange trop avec le béton lors de la coulée des toupies.

 

Les chaînages 15x35 sont découpés à la longueur, se recouvrent de 30cm si besoin (prévoir une marge de 10% en plus dans la commande ;-)), et sont liés avec du fil de fer.

Des fers de 8mm de diamètre - on parle alors de "tors de 8" entre gens "cultivés" - d'un mètre sont pliés à l'équerre pour venir assembler les chaînages aux angles.

 

tors d'angle

 

angle de chaînage

 

6 équerres par angles (3 au dessus et 3 au dessous) assure la continuité du ferraillage.

 

C'est l'occasion aussi de placer des tors verticaux aux angles et aux endroits stratégiques du futur soubassement.

Pliés eux aussi à l'équerre, solidaires des fondations, ils attendent la liaison avec les futurs poteaux ferraillés verticaux.

Ici, ils sont placés à chaque angles (Soit 4) et aux jonctions avec les 2 murs de refends (soit 4 autres).

Cela fait peu, d'autres chaînages verticaux seront nécessaires. On percera alors les semelles aux bons endroits pour sceller chimiquement les fers.

L'idée était d'éviter de placer des fers verticaux qui risquaient de bouger lors de la coulée de béton, pour ensuite les couper parce que pas au bon endroit.

 

longrine

 

On peut voir sur cette photo que les chaînages des murs de refends (qui partent à droite) sont sur champs.

Si les fouilles perphériques sont large de 60cm, les murs de refends s'appuieront sur une tranchée de 40cm seulement. Et un chaînage de 35cm est un peu large pour être correctement placé !

 

Tout ça est fait en une journée.

Partager cet article

Repost 0
maisonpaille.sigoyer.over-blog.org - dans Les fondations
commenter cet article

commentaires

Fred 21/03/2011 20:28


Bonjour,

je trouve ceci très instructif et vous détaillez chaques étapes... c'est vraiment sympa.
Je compte faire un chantier tous seul comme un grand et même les fondations et terrassement.
Aussi, je vous aurait bien posé qq questions pour bien préciser des choses qui ne chagrinent que moi.
Alors pour ne pas être trop long, j'espère que avec mon mail vous pourrez me contacter.
Sinon je vais regarder attentivement vos étapes suivantes et continuer à apprendre.
merci


maisonpaille.sigoyer.over-blog.org 21/03/2011 21:03



Merci Fred, tes mots font plaisir !


J'ai beaucoup pris d'infos sur d'autres sites, alors je continue le cycle du partage d'expérience.


Je t'ai contacté en MP sur ton mail.


A bientôt.


Ju



Présentation

  • : Les Pailleux débarquent à Sigoyer !!
  • : Auto-construction d'une maison à ossature bois isolée en paille, selon la technique du GREB.
  • Contact

Recherche